Lettre des représentants des parents d’élèves de l’Ecole des Mûriers au Préfet du Val de Marne

A quoi peut bien servir l’arrêté complémentaire du Préfet du Val de Marne si l’exploitant de l’usine n’en tient pas compte. Les témoignages de nuisances olfactives et sonores se multiplient et la société Eiffage ne tient aucun compte de la volonté préfectorale d’effectuer des mesures AVANT la mise en service. Se considère-t-elle au dessus des lois de la République ? Dans ce cas là, la préfecture devrait prendre des mesures plus énergiques d’interdiction des essais.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s