Côté odeur, ça devrait évoluer dans le bon sens. Mais le benzène et les pousssières ?

Sur
http://www.ville-bonneuil.fr/fileadmin/user_upload/_actualites/cadre_de_vie/eiffage/2012-07-lettre_du_prefet.pdf
il y a une lettre intéressante adressée par Monsieur le Préfet à Eiffage.
Mais le benzène et les poussières de type PM 10 par exemple, comment ça évolue ?

SGD

4 commentaires

  1. •Nom : MATHIEU
    •Prénom : Gérard
    •Adresse : 49 avenue des Falonnières LA VARENNE
    Sur la lettre communiquée à Bonneuil…. Fausse bonne nouvelle : datée de Juillet, elle évoque des problèmes survenus…. en mai !!!!!! Ce blog est plein de témoignages en aout, septembre….

  2. Effectivement,je ne vois pas où est la bonne nouvelle ! D’autant plus que les inspecteurs n’auraient rien noté d’anormal durant ces journées du mois de mai (ils devaient avoir un bon rhume) !!! Je ne comprends pas comment se fait-il qu’aucun représentant de la préfecture ne semble avoir constaté les mauvaises odeurs alors que cela n’est pas bien difficile à constater tant nous sommes empestés par les rejets odorants de cette usine ! y aurait-il de la mauvaise foi dans l’air !

  3. A la lecture de ce courrier, j’aurai, personnellement, tendance à penser que la préfecture prend au sérieux la question EIFFAGE. S’il n’y a aucune mention quant aux particules PM10 et autres Benzène, c’est peut-être tout simplement du fait que la Préfecture n’a pas toutes les compétences nécessaires pour se faire un avis complet et précis sur la question.
    Le courrier à EIFFAGE me semble bien tourné et je note que la DRIEE a été mise en copie. On peut dès lors penser que la DRIEE aie aussi son mot à dire.
    C’est donc peut-être la DRIEE qu’il faut solliciter pour exiger un complément d’enquête, voire de faire appel à des organismes spécialisés tels qu’ANTEA, AIRPARIF, BRGM et équivalent.

    Au risque de me répéter : je pense que les efforts doivent, aussi voire surtout, porter sur le Port autonome de Paris, responsable de la conformité de TOUTES les installations qu’il héberge.
    Le Port autonome de Paris a l’expérience de la gestion du Port autonome de Gennevilliers, bardé de capteurs, et a donc une expertise qu’il sait décliner au droit d’un Port Autonome de Bonneuil.
    EIFFAGE n’est donc pas seulement notre « problème » mais probablement avant tout celui du Port Autonome de Paris.
    Dans la mesure où le Conseil général est partenaire du Port Autonome de Paris, c’est de toute évidence aussi une porte à laquelle il convient de frapper ; peut-être sans passer par notre délégation locale…

    (voir aussi le commentaire de Canard à l’Orange dans « Tout ce que vous avez voulu savoir sur… »

    • Cher Canard,

      Au risque de me répéter également, je voudrais insister sur le fait qu’il faut à la fois (1) aligner les normes du Port de Bonneuil sur celles de Gennevilliers et (2) annuler l’autorisation d’exploitation d’Eiffage. Les deux combats sont importants pour des raisons différentes :
      (1) l’alignement des normes sur Gennevilliers est une garantie environnementale (Cf. l’article consacré à ce sujet)
      (2) l’annulation du permis de construire d’Eiffage est une garantie démocratique : on ne peut laisser impunie la procédure bâclée de consultation et d’expertise qui a abouti à cette autorisation. Quand bien même Eiffage ferait des efforts réels, il faut repartir à la case départ pour dénoncer la politique du fait accompli. Et je ne suis pas certain qu’aujourd’hui l’autorisation serait accordée, surtout si entre temps on aligne Bonneuil sur les normes de Gennevilliers.

      Bien à vous,

      Claude GRASLAND

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s