ENQUETE PUBLIQUE EIFFAGE 2014 : Comment remplir efficacement le registre ?

Nous serons sans doute nombreux samedi prochain à vouloir remplir le registre d’enquête publique et il ne faudrait pas qu’une file d’attente trop longue ne décourage les signataires qui auraient peu de temps. Voici donc quelques conseils simples pour faciliter le remplissage du registre.

1) Rassembler vos critiques, questions ou inquiétudes dans un document au brouillon. N’essayez pas de couvrir tous les sujets mais concentrez vous sur ceux que vous jugez les plus importants.

2) Essayez de noter précisément sur quel documents officiels portent vos questions . Par exemple, dites que vous êtes inquiet du fait que le « le résumé non technique de l’étude d’impact » mentionne l’usage du lignite et que « l’avis de l’autorité environnementale » ne prend pas du tout en compte l’effet potentiel de ce polluant.

3) Tapez votre texte final sur ordinateur et imprimez-le, en n’oubliant pas de commencer  par vos noms, prénom, profession et adresse   Vous avez en effet le droit de coller des pages que vous avez préparé dans le registre d’enquête. Cela fera gagner beaucoup de temps  samedi. Rien ne vous empêche de compléter ensuite ce document imprimé par des phrases écrites au stylo le jour-même.

4) Rencontrez si possible le commissaire enquêteur pour lui faire part oralement de vos interrogations, avant de les reporter dans le registre.  Le commissaire enquêteur est un arbitre neutre qui doit juger le dossier en son âme et conscience. Il n’est au service de personne et appréciera que vous lui exposiez calmement et précisément vos demandes et inquiétudes.

5) Collez votre contribution dans le registre en n’oubliant pas de dater et signer. Cela va en principe assez vite (amenez votre tube de colle avec vous) … et dites vous que s’il y a une file d’attente, ce sera bon signe pour la démocratie !

Un dernier point important: le blog T’AIR-EAU94 vous a proposé un certain nombre d’arguments dans les derniers billets mais c’est à vous de décider si vous les partagez ou non. Vous n’êtes peut-être pas d’accord avec tous ou bien vous avez d’autres questions ou idées. Bref, faites le tri et reprenez avec vos propres mots ce que vous jugez important et convaincant. La démocratie ne consiste pas à venir à 50 coller tous le même texte : les citoyens sont ceux qui pensent par eux-mêmes. De toutes façon, le commissaire-enquêteur sera davantage convaincu par des textes que vous rédigez vous-mêmes avec votre cœur et votre intelligence.

Bon courage et à samedi !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s